meet.ING 2015
Remises
des prix
Remises des prix





























































Grand prix national de l’ingénierie 2015

Le Grand Prix National de l’Ingénierie 2015 a été remis lors de la manifestation "Meet.ING de l’ingénierie" le 14 octobre 2015 dans le cadre du salon World Efficiency.

• Le Grand prix a été attribué à "ENERGINE – machine thermique à cylindrée variable" de la société ASSYSTEM.

Ce moteur produit de l’énergie mécanique ou électrique à partir de source dont la température est supérieure à 150°C. Issu de la famille des Moteurs à Apport de Chaleur Externe dans lequel aucun carburant n’est brulé, ce moteur innovant peut s’intégrer dans un procédé industriel rejetant de la chaleur afin de la convertir en électricité.

Cette innovation permet également de valoriser la chaleur à l’échappement d’un véhicule pour diminuer sa consommation ou encore atteindre de hauts rendements dans les habitats, les bâtiments tertiaires... Energine a été développé par les ingénieurs d’Assystem en partenariat avec l’institut FEMTO-ST.

Au-delà des défis techniques relevés par l’équipe, ce moteur est la preuve que l’ingénierie apporte des solutions industrielles qui répondent concrètement aux problématiques liées au changement climatique.

Le projet récompensé sera en cours de réalisation ou achevé.

• Le Prix "Aménagement et construction" a récompensé le projet "GARONNE-EIFFEL – Bordeaux métropole : le risque inondation moteur du projet urbain" de la société INGEROP.

L’ambition de ce projet est la transformation de 128 hectares partiellement en friche au centre de Bordeaux Métropole, en nouveaux quartiers vivants. Le défi est important dans un contexte où les contraintes sont fortes : l’inondation, les infrastructures déjà présentes et le bruit associé ou encore la pollution des sols.

L’ingénierie a apporté des solutions permettant de transformer ces contraintes en moteur du projet urbain en proposant, notamment, d’intégrer l’inondation et la gestion de l’eau au cœur du projet.

L’ingénierie professionnelle a su faire preuve de prouesses techniques et managériales pour apporter des solutions innovantes à un projet dont la construction a débuté fin 2014 et qui se développera sur les deux prochaines décennies.

• Le Prix "Industrie et Conseil Technologie" a récompensé le projet "WIND-IT – Dispositif de tours de télécommunications" de la société EGIS.

Il s’agit d’intégrer une ou plusieurs éoliennes à axe vertical à l’intérieur d’un pylône métallique de grande hauteur, avec un design spécifiquement conçu pour les accueillir. Une convergence concrète des réseaux de communication et d’énergies renouvelables.

L’innovation développée au sein de ce projet permet de réduire dans des proportions considérables, voire d’éviter, le recours à des groupes électrogènes alimentés au fuel. La tour Wind-it peut également produire des excédents d’énergie et contribuer ainsi à l’électrification locale.

Prix de l’ingénierie du Futur

Les lauréats du Prix de l’Ingénierie du Futur 2015 proposent leurs solutions innovantes pour agir face au changement climatique.

Le « Prix de l’ingénierie du Futur », créé en 2006 par Syntec-Ingénierie, distingue chaque année des projets réalisés par des étudiants issus d’écoles d’ingénieurs, d’universités ou de CFA. Ces projets ont pour objet d’apporter des réponses aux défis de demain via des solutions scientifiques et technologiques.

Cette année, le Prix de l’Ingénierie du Futur a été labellisé COP 21. Le thème proposé « Les clés pour agir face au changement climatique » a retenu l’attention des étudiants car près d’une trentaine d’équipes ont participé.

Deux prix ont été remis le jeudi 15 octobre à l’occasion du 14e meet.ING de l’ingénierie, organisé dans le cadre de World Efficiency

Les étudiants se sont mobilisés pour apporter des solutions innovantes et concrètes afin accompagner les entreprises et les collectivités territoriales.

Le prix du jury a été décerné à Thomas Tirtiaux de l’INSA Strasbourg, à Quentin Paule de l’école Camondo et à Thomas Colombo de l’ESDES Business school.
Leur projet « ELECTREE » propose une solution organisationnelle. Elle s’appuie sur les batteries électriques des particuliers qui pourraient devenir un lieu de stockage pour le réseau afin de lisser la consommation d’électricité tout au long de la journée.

L’énergie au cœur des projets

En rendant les énergies fatales plus flexibles, l'allumage de centrales thermiques sera évité et ainsi l’impact carbone sur la planète sera réduit.

Le prix du public a été décerné à Joseph Ghoul, Johann Ribes et à Romain Milville de l’Ecole Nationale des Travaux Publics de l’Etat (ENTPE) à Lyon pour l’élaboration d’une méthode d’évaluation du développement des réseaux de chaleur.

Le projet consiste à évaluer le potentiel de développement des réseaux de chaleur. Il a été appliqué à la Ville de Vénissieux, commune de la Métropole de Lyon.

Ce projet s’inscrit dans l’optique d’un aménagement plus durable des territoires pour répondre aux enjeux du changement climatique.



























En partenariat avec :
MRP MRP DGCIS
ADEME EDF GrDF
Malakoff Médéric VRT